Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Capucine

Capucine

Photo: Shutterstock

On connaissait autrefois la capucine sous les noms de «cresson du Pérou» et de «cresson d'Inde». Cette annuelle herbacée aux fleurs parfumées et aux coloris variés (jaune or, rouge écarlate, jaune tacheté d'orangé, blanc crème) qui attirent papillons et colibris est un régal pour les yeux et pour le palais. Elle se distingue aussi par son feuillage arrondi d'un vert tendre légèrement bleuté ou parfois panaché de blanc pour certaines variétés.

  • Hauteur 30 cm
  • Espacement de 30 à 40 cm (elle peut s'étendre jusqu'à 2 à 3 m)
  • Zone Non rustique
  • Ensoleillement Soleil, Ombre

Plantation et mode de propagation: on fait les semis sous abri entre mars et avril en semant un groupe de 3 ou 4 graines par godet à 2 cm (3/4 de po) de profondeur. On plante en mai, quand la terre est un peu réchauffée. Il est important de bien griffer le sol pour l’ameublir en surface et enlever les herbes gênantes. On peut aussi semer en pleine terre à la fin avril ou début mai pour une floraison dès juillet. Multiplication par semis et bouturage.

Soins: supprimer les fleurs fanées régulièrement pour favoriser de nouvelles floraisons. Arroser en cas de chaleurs intenses.

Récolte et conservation: on récolte durant la période de floraison (de juin à septembre), tôt le matin ou à la tombée du jour. On cueille les fleurs juste avant leur épanouissement complet. Au frigo, elles se gardent de 3 à 4 jours dans un contenant hermétique. Ne pas laver les fleurs avant de les mettre dans le contenant.

En cuisine: la capucine est entièrement comestible. Ses fleurs au goût poivré s’intègrent aux plats salés. En gelée, elles se marient bien aux fromages frais et au beurre. Les feuilles au goût de cresson relèvent salades et crudités. Les graines, confites et marinées dans le vinaigre, s’utilisent en condiment, tout comme les boutons floraux qui peuvent remplacer les câpres.

Variétés recommandées: ‘Alaska’, ‘Wina’, ‘Impératrice des Indes’ et ‘Globe d’or’.

  • Nom latin Tropaeolum majus
  • Sol pauvre, meuble, frais et bien drainé


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Vous aimerez peut-être également