Visit the network of Pratico-Pratiques sites
Home | Trucs | Jardinage | 10 conseils d’un pro jardinier pour les jardiniers débutants
10 conseils d’un pro jardinier pour les jardiniers débutants
/ 5

10 conseils d’un pro jardinier pour les jardiniers débutants

Par Julien Pinard, Pinard et frères, pinardetfreres.com

Notre expert vous livre quelques secrets pour faire de votre expérience maraîchère une vraie réussite ! Prenez des notes !

1. Jardiner, c’est comme cuisiner

Je rencontre souvent des clients stressés lorsqu’ils anticipent la culture de leur potager. Certains ont peur de «manquer leur coup». Ils passent carrément à côté du but: jardiner, c’est une détente, un loisir. Ainsi, gardez l’esprit zen comme lorsque vous cuisinez relax, une coupe de vin à la main, les papilles à l’affût.

2. Ne jardinez pas pour économiser

Si vous jardinez en pensant épargner de l’argent, vous passez également à côté du but. Voyez plutôt cela comme l’occasion de cultiver selon vos propres conditions de culture, en ayant la certitude qu’aucun pesticide de classe agricole n’a été utilisé. Et rappelez-vous que le plus grand avantage de jardiner reste de consommer des légumes toujours frais.

3. Le compagnonnage, oui mais…

Trop de gens se cassent la tête avec la disposition des plantes dans le jardin. Restons pragmatiques ici… Les deux choses qui importent vraiment, c’est que la plante ait suffisamment d’espace à maturité et que vous ayez suffisamment d’aisance pour circuler dans le jardin et l’entretenir.

4. Récoltez deux semaines plus tôt

Essayez la membrane Novagryl, qui agit comme couverture thermique pour favoriser une croissance hâtive et protéger vos plantes. Cela vous permettra de planter vos légumes un peu plus tôt, tout en éloignant les insectes nuisibles. Soyez celui qui récoltera la première tomate parmi vos amis!

5. Utilisez un paillis biodégradable et compostable

Un tel paillis vous permettra d’éliminer les mauvaises herbes et de réchauffer votre sol afin d’avoir une croissance vigoureuse des racines, tout en protégeant vos fruits et légumes du contact direct avec la terre. Vous aurez donc une récolte plus propre avec moins de maladies. Si le paillis n’est pas dégradé à la fin de la culture, récupérez-le l’année suivante.

6. Semez du maïs du côté des vents dominants

En plantant une rangée de maïs du côté des vents dominants, vous protégerez vos cultures des effets dommageables liés à ceux-ci. Il s’agit d’un principe de compagnonnage de base facilement applicable!

7. Arrosage: où? Quand? Comment?

Il est important d’irriguer les plants pendant une à deux semaines suivant la plantation. Pour les semis, on arrose quotidiennement, et pour les plants repiqués, on peut sauter une journée entre les arrosages. Pour le reste de la saison, on laisse dame Nature s’en occuper, en gardant l’œil ouvert.

8.À l’aide, mes tomates ont une grosse tache noire!

Il s’agit de la pourriture apicale, une maladie très fréquente causée par une carence en calcium dans le fruit, résultant parfois d’une irrigation inégale ou d’un mauvais pH. Il peut y avoir plusieurs solutions possibles, mais ne vous en faites pas, cela apparaît souvent sur les premiers fruits et se corrige sur les fruits suivants.

9. Des patates en contenant, pourquoi pas ?

Ce dont vous aurez besoin: un contenant en forme de tour, du terreau et de l’humidité constante. On met 15 cm de terre dans le fond du contenant, puis on dépose les patates sur le dessus de la terre. Lorsque les tiges poussent, on les enterre jusqu’à ce que la terre arrive au bord du contenant!

10. Gardez ça simple…

… et apprenez des meilleurs! Mon père, qui a fait de la culture maraîchère pendant longtemps, m’a dit un jour une phrase cocasse: «La tomate n’a aucune idée qu’elle est plantée en rangs ou en carrés, à côté des carottes ou bien des piments». Faites-vous confiance et la nature fera le reste! Votre expérience de jardinier grandira avec vos essais et erreurs.



You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *